L’équipe des Ricochets

Simon Chaillou & Maxime Delacourt

Nous sommes deux étudiants en école d’ingénieur à Grenoble INP – Ense3, dans les domaines de l’eau, l’énergie et l’environnement. Maxime vient originellement de Toulouse et Simon vient de la Vendée. Nous avons choisi de réaliser une année de césure entre notre Master 1 et 2, pour découvrir d’autres réalités que celles du cursus classique et pour gagner en expérience au travers d’un stage et d’un projet personnel, le projet Ricochets.

C’est au travers de nos expériences respectives, de nos actions, des rencontres et des échanges pendant notre période étudiante que nous avons petit à petit pris conscience que le monde dans lequel nous vivons était « malade » : inégalités de richesses, monde individualiste, changement climatique, crises identitaires… Nous cherchions nous aussi des solutions à ces questionnements, à notre petite échelle d’étudiants !

Avant de créer ce projet, nous étions tous les deux investis dans des associations étudiantes de solidarité internationale (Solida’rire, Ingénieurs Sans Frontières) et nous avions aussi tous les deux été formés à l’entrepreneuriat au travers une option proposée dans notre formation. Mais ce qui nous intéressait avant tout, c’était le concept d’entrepreneuriat social : créer un projet, une entreprise, dans le but premier de rendre la société qui nous entoure meilleure, d’impacter positivement sa communauté et son environnement.

La première partie de notre césure était un stage en Asie du sud-est, au Laos dans l’entreprise Sunlabob Renewable Energy pour Maxime et au Cambodge chez NRG-Solutions pour Simon. Ce sont deux entreprises qui visent à apporter l’électricité pour aider les communautés à se développer et qui utilisent l’énergie solaire pour ce faire. Un premier pas pour nous dans deux entreprises à fort impact social et environnemental. Après cela, nous voulions continuer de nous inspirer dans ce domaine en allant à la rencontre d’entrepreneurs qui agissent en ce sens, tout en changeant de cadre et de culture pour développer notre expérience personnelle. Nous avons donc choisi l’Afrique de l’ouest (les pays francophones facilitent la communication) et nous avons contacté de nombreuses structures et personnes clés, dont MakeSense. association ayant pour objectif de promouvoir l’entrepreneuriat social et l’entraide afin de relever les défis qui se posent dans nos sociétés actuelles. Après plus d’un an de réflexions, d’échanges par mail et par Skype, notre projet a évolué jusqu’à devenir ce qu’il est aujourd’hui : le projet Ricochets.